Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant

Le Bilan patrimonial

Bilan patrimonial, première étape de la gestion du patrimoine

La constitution d’un bilan patrimonial est la première étape indispensable dans la gestion du patrimoine.

Cette fonction revient au gérant de patrimoine, la personne qui, au sein d’une banque, tient le rôle de conseiller et parfois d’exécutant dans la gestion des biens d’un individu.

Le bilan patrimonial d’un particulier et celui d’une entreprise ne s’élaborent pas tout à fait de la même façon.

- Le bilan patrimonial d’un particulier demande une relation plus personnelle avec le client, ce qui n’est pas forcément le cas pour l’entreprise.

En général, le bilan patrimonial est un document qui regroupe la nature et les valeurs des avoirs d’un individu.

Dans ce document peuvent figurer la nature et la valeur des biens immobiliers qu’il possède, celles des propriétés intellectuelles, celles des revenus réguliers dont il dispose, celle des placements financiers en cours, celles des meubles et véhicules, ainsi que les plus-values de son patrimoine.

Le bilan patrimonial d’un particulier est réalisé en collaboration avec celui-ci tout en tenant compte des renseignements personnels comme l’âge, la situation matrimoniale, la profession, les projets d’avenir et la façon dont il souhaite utiliser son capital.

- Dans une entreprise, il existe plusieurs sortes de bilans.

Habituellement, le bilan est un document comptable de synthèse comprenant la totalité des recettes et des dépenses pendant une période donnée.

Le bilan reflète l’état général de l’entreprise et surtout sa situation financière. Le bilan patrimonial est un bilan comptable qui tient en compte le contenu des autres bilans d’une société.

Pour établir un bilan patrimonial, il est important de suivre les normes imposées par le Plan Comptable Général.

A l’image de tout bilan, le bilan patrimonial comptable est constitué de deux parties.

- La première partie comporte la liste des actifs fictifs et réels. Les actifs fictifs se composent des frais d’établissement, des charges, des primes de remboursement des obligations tandis que les actifs réels regroupent les actifs circulants et les actifs immobilisés. Les actifs circulants sont la trésorerie et les placements immédiatement disponibles.

- Quant à la deuxième partie, elle comporte les passifs composés des capitaux propres comme les subventions d’investissement, mais aussi les dettes.

L’établissement d’un bilan patrimonial s’effectue après la prise en compte des bénéfices entre les postes de réserve et le calcul des dividendes.

C’est un travail qui peut prendre plusieurs mois.