Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant

La gestion de patrimoine, gestion de fortune

Les étapes à prendre en compte pour une gestion de patrimoine

La gestion de patrimoine ou la gestion de fortune comporte plusieurs étapes.

Pour connaître l’importance d’un patrimoine, il est nécessaire de pouvoir estimer sa valeur. Pour cela, il est primordial de faire une liste de tout ce que l’individu possède.

Le patrimoine d’un particulier comprend ce qu’on appelle un actif et un passif.

- Sont considérés comme actifs les propriétés foncières et immobilières c’est-à-dire le patrimoine immobilier, les placements financiers comme les comptes bancaires, les actions et les obligations, les propriétés professionnelles comme les parts d’entreprises, les objets d’arts et de collection, les meubles, l’équipement domestiques et les véhicules, ainsi que les brevets et droits d’auteur, constituant la propriété intellectuelle.

Dans les actifs, on peut également inclure la valeur actuarielle des pensions ou rentes à toucher.

- Le passif comporte les emprunts contractés par l’individu.

L’évaluation des biens nous mène au montant du patrimoine. Après l’évaluation du patrimoine, son usage reste la question cruciale. C’est d’ailleurs pour cela que l’individu fait appel aux services d’une banque ou d’un conseiller financier indépendant. Lorsqu’un particulier confie son patrimoine à une banque, le montant de celui-ci détermine l’appellation de l’opération.

- Pour un montant allant de 150 000 à 1 million d’euros, on parle de gestion patrimoniale.

- Pour un montant compris dans la fourchette de 150 000 et 5 millions d’euros, on peut parler aussi de gestion privée.

Dans la gestion patrimoniale et privée, l’offre de service comprend la gestion sous mandat ou conseillée de l’immobilier et des fonds de commerce. Mais pour un montant excédant 5 millions d’euros, on parle tout bonnement de gestion de fortune.

Dans ce cas, d’autres services s’ajouteront à la gestion immobilière et le particulier bénéficie d’une relation plus personnelle avec son conseiller financier. Il aura surtout droit à des propositions d’investissements très lucratifs. Les montants ne sont pas identiques pour toutes les banques françaises.

Quant aux familles très riches, l’offre de gestion qui leur est destinée s’appelle un « family office » et comporte des conseils de placements, la gestion des achats et même des instructions dans les relations de l’individu.

Grâce à la gestion de patrimoine, il est plus aisé d’évaluer les besoins en défiscalisation. L’utilisation ultérieure du capital est aussi un autre point qui mérite d’être mentionné. Sera-t-il laissé en héritage, ou légué en donation au conjoint, ou la vente sera-t-elle la meilleure option ? La gestion de patrimoine permet de faire les meilleurs choix dans l’utilisation et la disposition de ses avoirs.

La gestion de patrimoine et surtout la gestion de fortune sont des procédés délicats du fait que les prévisions et le mode de vie de leur possesseur peuvent aller à l’encontre des meilleures mesures à prendre. Gérer le bien d’autrui n’est jamais une mince affaire même avec tout le savoir-faire et le tact possibles. Outre la stabilité économique, l’intérêt de la gestion de patrimoine reste le bénéfice de son possesseur.