Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant

La gestion locative

La gestion locative directe

Lorsqu’un individu investit dans un bien immobilier dans le but de le faire louer, il peut en administrer lui-même la location.

Ce mode de gestion s’appelle la gestion locative directe.

Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, un propriétaire ne fait pas que se tourner les pouces et venir tous les mois pour cueillir son loyer. La gestion locative directe demande beaucoup d’efforts de la part du propriétaire. Il est important pour ceux qui envisagent d’adopter cette méthode de savoir qu’ils y mettront du temps et de l’énergie dans la location de leur bien.

La gestion locative permet au propriétaire de s’assurer de percevoir directement ses gains en loyer et de ne pas avoir à payer quelqu’un d’autre pour faire son travail, ce qui constitue une dépense en surplus.

Effectivement, le propriétaire perçoit lui-même son dû et ne dépense pas pour un gestionnaire. L’inconvénient de la situation est constitué d’une multitude de tâches qui lui prendront la plupart de son temps. Tout d’abord, il aura à rédiger lui-même les annonces lors de la mise en location de son logement. Il faudra faire paraître cette annonce sur le plus d’espaces possibles, c’est-à-dire, dans les quotidiens, ou dans des journaux publicitaires. En plus, il est indispensable que l’annonce paraisse en permanence jusqu’à ce que le propriétaire trouve un locataire qui prenne la maison. Après la parution de l’annonce, avec de la chance, plusieurs personnes l’appelleront pour se renseigner. Dans ce cas, la tâche de la prise de rendez-vous lui reviendra.

Le propriétaire qui réalise lui-même la gestion locative de son bien immobilier aura également à rédiger lui-même le contrat de bail.

Il devra enfin prévoir assez de temps pour faire un état des lieux avant l’installation de son locataire et le départ de celui-ci.

Cette dernière tâche peut s’avérer très prenante lorsque la location du logement ne se fait que pour quelques jours.

Mais il ne faut pas oublier les problèmes liés à la location, comme les mauvais payeurs et les risques de responsabilité civile.

Dans ces cas, des relations avec des assurances sont à prévoir, et par conséquent, des dépenses en plus.

Une fois le logement en location, le propriétaire est tenu de rédiger lui-même les quittances, les avis d’entretien, il doit également récupérer les attestations d’assurance, faire les calculs des charges ainsi que les augmentations de loyer mais surtout il doit se tenir au courant des nouveaux textes de loi en vigueur concernant la location de biens immobiliers.